17 août 2012

Gilet grenadine



Dans la chaleur de l'été (il m'en faut, du courage), je vous présente enfin mon... gilet Grenadine !



Je suis contente et fière d'être enfin arrivée au bout d'un "vrai" projet tricot adulte ! 
Eh oui, jusqu'à maintenant, je me dégonflais toujours, la longueur de tricot effaçant ma motivation de départ... (Genre : mais j'en ai pour 2 siècles à tricoter ce manteau de laine en point de riz ! J'ai plus vite fait de m'en acheter un. Ou autre déconvenue stylistique)
Pour celui-là, j'ai eu un coup de foudre en le voyant dans le catalogue (il m'a fait penser aux chouettes gilets de La Poule, qu'elle invente elle-même, trop forte cette Poule !) et je me suis dépêchée d'acheter la laine.
Devant le rayon de laine écrue, mes yeux sont tombés - ou ont peut être été éblouis, vu la couleur !- sur le coloris "grenadine". J'étais en pleine adoration de cette couleur et n'ai donc pas hésité très longtemps, malgré le potentiel casse-g*****. Hum. D'ailleurs, voici le commentaire masculin : "entre les "trous", les torsades et "cette" couleur, tu cumules un peu quand même, non ?" Non. Je ne vois pas où est le problème.

Les rangs sont montés assez rapidement grâce au mélange de points assez amusant, jusqu'à ce que le fameux syndrome de la seconde manche me gagne (qui s'appelle aussi "SSS", voir ici) .
Puis j'ai profité de quelques jours à la campagne début août pour terrasser cette vilaine manie de se lasser quand on fait les choses en double, mais je suis tombée à court de laine. Arf.
Mauvaise note pour Phi***r qui prévoyait 15 pelotes pour la taille 38/40 alors qu'il m'en a fallu 2 de plus ! Je tricote peut-être lâche, m'enfin quand même.
En revanche, bonne note pour Phi***r, car j'ai pu trouver la 16ème pelote à... Moulins-sur-Allier et la 17ème, à... à ... à... Saint-Pourçain-sur-Sioule !!! 
Et du même bain, ça va de soi. 
Quelle aventure.







Et pour finir, quelques déclinaisons...

 ...pour une lumineuse matinée de printemps ...

 ...ou une fraîche soirée d'été...



...ou encore, un après-midi d'automne édulcoré.

Je crois que je n'aurais même pas peur de le porter en hiver, malgré sa couleur flashy, s'il n'était pas en coton.

Modèle 14, du catalogue Phildar printemps-été 2012 (n°69).
Fil Aviso, col. "grenadine", aig. 4 et 5.
Taille 38/40.

11 commentaires:

Marie Fo a dit…

Chouette couleur et le point fantaisie est sympa ! et l'hiver supporte aussi les couleurs flash, non mais !

clo's a dit…

Bravo pour cette jolie réalisation !
Je bave devant mon écran d'ordi !!

Ah là là ! ça me fait rêver !

Val a dit…

Il est superbe !
C'est le prochain sur ma liste une fois que ... J'aurais vaincu le syndrome de la 2ème manche de mon gilet en cours !
En tout cas ta réalisation me motive et la couleur va très bien au modèle !
Moi j'ai choisie naturel et je crois que je vais acheter 2 pelotes de plus au cas ou

Anonyme a dit…

Waouh !!!
il est superbe fois de tricoteuse ....

une petite astuce de mon panier pour ne pas se décourager à faire une 2ème manche, j'ai pris maintenant l'habitude de faire les 2 manches en même temps sur une même aiguille ; ainsi on est sûr de faire les augmentations et les diminution de façon symétrique et même si on a parfois l'impression que l'ouvrage avance moins vite, une fois la 1ère manche finie, la 2ème l'est aussi !!!
bises
Tata SK

Anonyme a dit…

Waouh !

il est superbe, foi de "vieille" tricoteuse.

Une petite astuce de mon panier, pour ne pas se décourager à tricoter "encore" une manche, j'ai pris l'habitude de faire les 2 en même temps sur la même aiguille, cela peut donner l'impression que l'ouvrage avance lentement mais au moins quand une manche est finie l'autre l'est aussi et par ailleurs cela permet de faire de façon symétrique augmentations et diminutions (surtout quand on a la fantaisie ou la prétention comme moi de ne pas suivre de modèles ou de ne pas choisir la qualité de laine adéquate .....)

Breizh bisoux

Tata SK

Lul a dit…

Marie-Fo : Merci ! Tout à fait d'accord : au contraire, la couleur est bienvenue en hiver !

Clo's : merci merci, quel honneur tu me fais !
Si tu tricotes, sache qu'il n'est pas compliqué est très amusant à faire. ;-)

Val : merci ; peut être que cela va te motiver à terminer le précédent (de quoi s'agit-il da'ailleurs, mmmh ?) Ah... ce SSS. Mais regarde le commentaire suivant, il y a une astuce !

Tata SK : je vois que tu as du t'acharner à laisser un commentaire alors pour ta peine, je publie les 2 !
Mais surtout merci pour cette astuce de GRANDE tricoteuse. J'en avais entendu parler sans m'en convaincre ; là, je suis sûre que je t'écouterai surtout pour l'argument "symétrie" (pour cause, mes manches n'étaient pas vraiment symétrique... rapport aux 2 mois d'attente entre les 2).
Et toi ? Que tricotes-tu par ces temps chauds ?
Gros bisous !

Anonyme a dit…

2 commentaires publiés !!!!
quel honneur,
j'avoue que j'ai eu un peu de mal avec le décodage des mots secrets alors..... voilà le résultat.

pour ma part, je tricote un vieux modèle de bergère de France intitulé Col danseuse,ceintré à la taille, évasé en bas et aux manches, et une large encolure. Il est en coton un peu épais d'un vert d'eau un peu éteint et sera du meilleur effet pour l'automne (il me faut beaucoup de temps pour ne pas faire grand chose !)
Naturellement, je n'ai pas choisi la laine qui correspond et je n'ai pas suivi le modèle.
Ah ces bretonnes, elles n'en font qu'à leur tête !!!!

Breiz Bisoux.Tata SK

Anaïs a dit…

Il est super sympa! Le modèle ne m'avait pas emballé plus que ça. Mais dans cette couleur ça donne envie!!

Anaïs a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Superbe ! J'avais vu le "chantier", bravo pour le résultat !
Et quant au petit haut : très couture !
J'adoooore !
MMDD.
PS : coucou tata SK et sa future mariée...

Lul a dit…

Merci pour vos encouragements ! je ne regrette pas d'avoir bravé la perplexité ambiante... ;-)